Yohann Elmaleh – Editions Flammarion

 

Jo, la vingtaine, vit dans une cité à Crimée, où il a grandi avec sa bande de copains. Inscrit en licence de philosophie à la Sorbonne, il se retrouve vite tiraillé entre les convenances de ses études et les rudes manières de son quartier, noyant cette dualité dans les amours, l’alcool et la drogue. Une rencontre va agir comme un révélateur et faire découvrir au jeune homme une nouvelle ivresse salutaire, celle des mots.

Extrait.

« Plus je l’observais comme ça, feuilletant son livre, levant parfois le regard pour mieux s’en imprégner, les verres moirés de merveilles, plus il s’établissait en moi un vertige inouï que mes pensées d’alors se trouvèrent incapables de formuler. Je m’éprouvais dans l’indicible… Je transpirais dans l’innommé… Simplement, j’étais ému.

C’est la première fois, je crois, que je fis l’expérience des mots et de leur insolente nécessité. »

C’est original, enlevé, et indéniablement, Yohann Elmaleh appartient à la race écrite ! Sa plume lucide et drôle nous fait vivre, entre espoirs et errances, l’éveil à l’art de son personnage. C’est un bonheur d’assister à la naissance de deux écrivains, Jo, et son auteur, Yohann Elmaleh. Vous savez que j’aime bien dénicher les pépites, et à mon humble avis, on n’a pas fini d’entendre parler de Yohann Elmaleh ! Pour notre plus grand plaisir ! A lire absolument !